Association Franco-Tchèque de Lyon / Česko-francouzská asociace v Lyonu

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Livret témoignage d'une française expatriée

lundi 27 février 2017, par Gilles

Laurette Hue a vécu un an à Brno, travaillant à l'Alliance Française dans le cadre d'un service volontaire européen.
Tombée sous le charme du pays, elle s'est amusée à constater les différences entre la France et la République tchèque, en terme de culture, de gastronomie, d'habitudes de vie et autre, qu'elle a illustrées avec beaucoup d'humour dans un livret, téléchargeable en ligne à l'adresse suivante : https://cc.ascribe.io/app/pieces/29862
legumes_tcheques.jpg

L’art tchèque et slovaque de la marionnette inscrit au patrimoine de l’UNESCO

lundi 5 décembre 2016, par Svatava Levova

Les théâtres de marionnettes tchèques et slovaques ont été inscrits, jeudi à Addis-Abeba, sur la Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité de l’UNESCO. Il s’agit là de la reconnaissance d’une longue et riche tradition encore bien vivante en République tchèque. Plus d'informations sur le site de radio.cz

Deux films tchèques à Lyon durant le festival Lumière

lundi 19 septembre 2016, par Gilles

2 films tchèques seront proposés à Lyon par le Centre national tchèque pendant le Festival Lumière 2016

Ikarie XB 1 de Jindrich Polák (1963, 1h28)
An 2163. Le vaisseau spatial Ikarie XB 1 est en route vers l’étoile Alpha du Centaure à la recherche de formes de vie extraterrestre... Un modèle du genre qui a inspiré certains des plus grands films de science-fiction. Proposé par le Centre national tchèque.
Villa Lumière samedi 15/10 à 21h45 | CNP Bellecour dimanche 16/10 à 14h45

Eclairage intime (Intimní osvetlení) d’Ivan Passer (1965, 1h11)
Petr, violoncelliste à Prague, retrouve son ancien camarade de conservatoire à l’occasion d’un concert dans une petite ville... Premier film de Passer, figure de la Nouvelle Vague tchécoslovaque, une comédie tendre et authentique. Proposé par le Centre national tchèque.
Villa Lumière mercredi 12/10 à 21h45 | La Fourmi jeudi 13/10 à 17h15

Plus d'infos

"Vera" de Petr Zelenka au Théâtre des Célestins

vendredi 2 septembre 2016, par Gilles

la pièce "Vera", de l'auteur tchèque Petr Zelenka, sera au théâtre des Célestins du 27 septembre au 8 octobre 2016

Directrice d’une agence de casting en vogue, Vera est une femme assoiffée de reconnaissance et prête à tout pour réussir. Au sommet de sa carrière, elle décide de fusionner son agence avec une importante agence anglaise. Cette ultime conquête du pouvoir marquera le début d’une terrible descente aux enfers pour Vera qui va céder au pire et devenir à son insu une star du net.

plus d'informations et billetterie sur le site du Théâtre des Célestins

Giboulées de soleil

samedi 21 mai 2016, par Gilles

Giboulées de soleil, de Lenka Hornakova-Civade, est sorti ce printemps aux éditions Alma.

Aujourd’hui, la province de Moravie fait partie de la République tchèque. Mais quand y vivait, à la fin des années 1930, Magdalena, l’une des trois héroïnes narratrices de la saga familiale de Lenka Hornakova-Civade, le pays s’appelait encore la Tchécoslovaquie. Une deuxième guerre mondiale plus tard, après la victoire du Parti communiste aux élections de 1946, la jeune Morave est fille de ferme, employée dans "la plus belle famille du coin", propriétaire d’une biscuiterie dans un village rural tout près de la frontière autrichienne. C’est le début de la réforme agraire, de la collectivisation des terres. Magdalena, née à Vienne que sa mère a quittée en 1938, après avoir été abandonnée par un gynécologue juif qui a fui les nazis, est une fille sans père. Comme sa fille Libuse qu’elle met au monde en 1948, comme sa petite-fille Eva qui naîtra vingt et un ans plus tard. Des "bâtardes" aux yeux de la communauté. Mais sous la plume souple de la romancière, ces femmes sont en réalité des guerrières insoumises qui n’ont pas seulement hérité de "la faute", mais d’un instinct de survie à l’épreuve des balles de l’Histoire. Une liberté d’être qu’incarne particulièrement la première de la lignée, la mère de Magdalena, née en 1904, une rude matriarche dure au mal, sage-femme expérimentée qui va armer ses descendantes de leçons sur le refus de la honte et de la pitié. Lenka Hornakova-Civade embrasse à travers ces trajectoires singulières l’histoire contemporaine de cette Europe centrale où elle est née en 1971, membre de la même génération que la plus jeune des héroïnes de Giboulées de soleil, celle qui a eu 20 ans quand le Mur est tombé. Mais, comme Libuse qui rêvait de Paris, l’écrivaine a choisi il y a vingt-cinq ans la France - et le français - dans laquelle elle a écrit ce premier roman alerte.

(source : Véronique Rossignol, Livres Hebdo)

Pour en savoir plus et acquérir le livre :

www.lenka-civade.com
www.facebook.com/Lenka.Hornakova.Civade

Un nouveau regard sur les Habsbourg

mercredi 10 février 2016, par Gilles

couv_ferdinand_le_debile.jpg Vers le 15 février paraitra aux Editions Jeanne d'Arc du Puy en Velay "Ferdinand le débile", de Jean-Luc Dousset. Il s'agit de la biographie de l'empereur d'Autriche Ferdinand 1er, ayant régné entre 1835 et 1848, date à laquelle il abdiqua en faveur de son neveu François-Joseph, l'époux de Sissi. Ferdinand victime des mariages consanguins souffre de nombreuses déficiences physiques et manifeste un esprit simple mais non sot !

L'occasion de poser un nouveau regard sur les Habsbourg...
L'ouvrage sera disponible via le site des éditions Jeanne d'Arc, ainsi que sur les plateformes habituelles (FNAC, Amazon...)

L'autre Ville

jeudi 2 avril 2015, par Gilles

Ce 2 avril paraît, aux Editions Mirobole, le roman "L'Autre Ville", de Michal Ajvaz, traduit du thèque par Benoît Meunier.

Dans une librairie de Prague, un homme trouve un livre écrit dans un alphabet inconnu et l’emporte chez lui ; bientôt l’ouvrage lui ouvre les portes d’un univers magique et dangereux. À mesure qu’il s’enfonce dans les méandres de cette autre ville, il découvre des cérémonies baroques, des coutumes étranges et des créatures fascinantes ; derrière la paisible Prague des touristes, des cafés se muent en jungles, des passages secrets s’ouvrent sous les pieds et des vagues viennent s’échouer sur les draps...


Livre hypnotique entre merveilleux et surréalisme, L’Autre Ville est une ode à la quête, et au courage nécessaire pour affronter les nouveaux mondes qui ne cessent de nous appeler.

Plus d'information sur le site de l'éditeur
 


Projet "Tchèque de Co"

jeudi 29 janvier 2015, par Gilles

En début d'année scolaire 2014-2015, les étudiants de première année de l'IUT Techniques de Commercialisation de l'Université Lyon 1 on lancé l'initiative du projet « Tchèque de Co ».

Ce projet a pour but premier de promouvoir la culture tchèque au sein de l’IUT Lyon 1 et d’aller promouvoir la culture française au sein de l’université de Bohème du Sud en République Tchèque. Ce projet est basé sur un partenariat universitaire et, si possible, professionnel (aide auprès d'une entreprise tchèque à s'implanter en France).

Au programme, des échanges entre les étudiants Lyonnais et Tchèques, une découverte de la culture au moyen d'événements conviviaux, un projet d'exposition, et un voyage prévu pour partir à la rencontre de l'université de Bohême du Sud !

Plus d'informations sur le blog du projet: http://tchequedeco.tumblr.com/
Pour soutenir le projet: http://www.kisskissbankbank.com/tcheque-de-co

"Entre Seine et Vltava"

lundi 1 décembre 2014, par Gilles

Les Editions Non Lieu ont sorti, en octobre dernier, la version française de "Entre Seine et Vltava", livre d'Anne Delaflotte Mehdevi et Lenka Hornakova Civade.

Ce livre est fait du récit croisé de vingt ans de vie de deux femmes, l'une tchèque en France, et l'autre française en République Tchèque.  
Il parle de ceux qui sont partis un jour, de tous ceux qui rêvent de partir...

Pendant dix huit ans, s’écrivant chacune du pays de l’autre, la Tchécoslovaquie et la France, Lenka Hornakova Civade et Anne Delaflotte Mehdevi ont tissé leur amitié.
On lira ici leurs lettres qui interrogent, racontent et exposent depuis la chute du rideau de fer jusqu’à la mort de Havel à Prague. Chacune découvre la société de l’autre, sa culture « exotique », parfois perturbante, s’imprégnant de l’idée d’une Europe encore en devenir – le traité de Maastricht vient d’être voté. « L’Europe, remarque Lenka, c’est un peu comme la grammaire et ses exceptions. »
Cette correspondance croisée forme le récit alerte de l’amitié entre deux jeunes femmes se confiant leurs fous rires, leurs maternités, leurs rencontres, belles ou inquiétantes. Leur histoire débute quand Anne débarque à Prague en 1993 : « J’y suis enfin ! Ma vie pragoise commence. » En écho, de France, Lenka répond : « Paris, ah, Paris ! Comment ça sonne ! »

Vous pouvez retrouver ces informations en ligne (et acheter le livre) sur le site des éditions Non Lieu

Films tchèques à Lyon

vendredi 26 septembre 2014, par Gilles

Cette automne, deux films tchèques pourront être vus sur les écrans lyonnais :

Cesta Ven (Je m'en sortirai) de Petr Václav (2014, 1h40)

La Bohême du Nord, l’an 2012. Un jeune couple de Roms prétend à une vie ordinaire - une entreprise de fou pour un Gitan. À armes inégales, ils devront se battre pour intégrer une société majoritairement hostile. Et préserver malgré tout leur dignité et leur amour.

Cinéma Le Comoedia à LYON, le dimanche 5 octobre à 11h15 en VOSTF
Infos/détails: http://www.cinema-comoedia.com/index.pl?page=fiche_film.shtml&id_film=3795


Ostre sledované vlaky (Trains étroitement surveillés) de Jirí Menzel (1966, 1h32)

Fin de la Seconde Guerre mondiale. Après une nuit infructueuse avec une collègue, Milos, désespéré, tente de se suicider… La virginité masculine dans un film cocasse, franc et libre, deux ans avant le Printemps de Prague.
 
CNP mercredi 15 octobre à 20h, Cinéma Opéra jeudi 16 octobre à 14h30, Pathé Bellecour vendredi 17 octobre à 17h15
Infos/détails:
http://www.festival-lumiere.org/programme/splendeurs-des-restaurations-2014.html


Un tour du "Czech Made" qui a percé

mardi 26 août 2014, par Wilfried

Le site internet Radio Prague a passé en revue durant l'été les plus célèbres créations tchèques. il s'agit de produits qui ont dépassé ou dépassent encore largement les frontières de la République Tchèque.

photo.jpgVous pouvez retrouver tous ces articles ci-dessous : un bon moyen de se réapproprier ce patrimoine qui rappelle forcément quelque chose à chacun de nous !

La Remoska

Le pavot

Les véhicules Škoda

L'explosif Semtex

Le disque vinylePetrof_Logo.png

Le cheval Kladruber

Les chaussures Bata

Le knedlik

Les motos Jawa

0020_999_1389774741_Avast-Logo_256.pngLe logiciel antivirus Avast

La bière

Le nohejbal

Les véhicules Tatra

Les pianos Petrof

Publication d'oeuvres de Jana Černá

mardi 15 juillet 2014, par Gilles

Jana CernaLe 28 août prochain, l'ouvrage "Pas dans le cul aujourd'hui", de Jana Černá, paraîtra aux éditions La Contre Allée. 

 Jana Černá a été l'une des personnalités marquantes de la dissidence tchécoslovaque: fille de Milena Jesenská (la célèbre Milena des Lettres de Kafka), elle est également l'auteure de "Vie de Milena", biographie intime de sa mère, dont la sortie est prévue le 9 octobre. 

Retrouvez plus d'information sur ces ouvrages, ainsi que la biographie de Jana Černá, sur le site des éditions La Contre Allée

Recette et bicyclette en République Tchèque

lundi 28 avril 2014, par Gilles

Depuis le début du moins d'avril, Claire et Lucie parcourent l'Europe Centrale à vélo, en quête de recettes de cuisine et de belles rencontres. Elles seront en République Tchèque dans les jours qui viennent. 
Qu'est-ce-que le projet Recette & Bicyclette? 
  • Deux filles à vélo à travers l'Europe de l'Est (de Berlin à Constanta en Roumanie, en passant par la Pologne, la République Tchèque, la Slovaquie et la Hongrie) 
  • Un périple qui a débuté en avril 2014 et s'étendra sur trois mois - Avec comme objectif d'aller à la rencontre des grand-mères pour parler cuisine, collecter des recettes traditionnelles et des récits de vie.
  • Un projet soutenu par la Région Rhône Alpes et le dispositif "Projet Jeune de l'Ain" et de nombreux autres partenaires. 
  • A notre retour, nous avons deux expositions de prévues (à Ambérieu-en-Bugey et à Grenoble), ainsi que la parution de notre livre de recettes. Le tout sera illustré par nos dessins et nos photos. 
Pour plus de détails sur le projet : www.bicyrecette.com
Bon courage et bon coup de pédale, surtout après une bonne assiette de Vepro-knedlo-zelo !

Incertitude sur les financements de la section tchèque du lycée Carnot de Dijon

mardi 25 février 2014, par Wilfried

Depuis 1920, le lycée Carnot accueille à Dijon de jeunes élèves tchèques, de la seconde au baccalauréat. La section tchèque est devenue une véritable tradition, malgré des interruptions lors de la seconde guerre mondiale, puis dans les années 1948-1966 et 1973-1989 à cause du régime communiste.

Depuis 1990, la nouvelle génération d’élèves tchèques qui prend place sur les bancs du lycée Carnot est sélectionnée à l’issue d’un difficile concours organisé par le ministère de l'éducation tchèque. Les trois années d’études au lycée Carnot permettent à ces élèves de connaître la culture et les coutumes d’un autre pays, et de réussir au baccalauréat français et d'obtenir grâce à lui l’accès aux écoles supérieures tchèques et françaises. Grâce aux bourses du Conseil régional de Bourgogne, les meilleurs bacheliers peuvent même poursuivre leurs études en classes préparatoires, qui ouvrent le chemin des Grandes écoles françaises.

Le Conseil régional a récemment annoncé qu'il se retirait du financement de la section tchèque du Lycée Carnot pour les nouveaux recrutés à partir de l’année scolaire 2014/2015.

Le désengagement d'un tel partenaire soulève des questions quant à l'avenir de cette section tchèque. Les anciens élèves des sections tchécoslovaques et tchèques en France, regroupés en association, ont lancé une pétition afin de protester contre cette mesure et d'alerter sur la fragilisation de la coopération entre la France et la République Tchèque.

>>> Signez la pétition "Ne laissons pas disparaître la plus ancienne coopération pédagogique franco-tchèque" sur change.org <<<

Plus d'infos sur les sections tchèques :

Site de l'Association des anciens élèves des sections tchèques et tchécoslovaques de Dijon, de Nîmes et de Saint-Germain-en-Laye.

Présentation sur les sites de l'Institut français de Prague, de Campus France .

L'association E.S.P.O.I.R. recherche des bénévoles tchécophones

lundi 24 février 2014, par Wilfried

Les bénévoles de l'association E.S.P.O.I.R. (Etre Solidaire des Personnes Oubliées et Isolées dans la Rue) vont à la rencontre des personnes sans domicile présentes dans la rue. Il leur est parfois difficile de communiquer avec des personnes d'origine étrangère qui ne parlent pas français.

Afin de permettre un échange avec ces dernières, l'association souhaiterait obtenir occasionnellement le concours bénévole de personnes pratiquant l'une des langues suivantes: polonais, roumain, allemand, tchèque, bulgare.

Contact : Jean-Claude Pochet - 04 78 36 14 42

Association E.S.P.O.I.R.
8 rue Berthier
69110 Sainte-Foy-lès-Lyon
http://www.lyon-espoir.com/

Portraits d'animaux par le photographe tchèque Lukas Holas

vendredi 21 février 2014, par Wilfried

Le photographe et graphiste tchèque Lukas Holas a réalisé une magnifique série de photo animalière dans un noir et blanc ultra contrasté. Intitulée Portraits of animals, cette série présentent des portraits d’animaux  (zèbre, lion, tigre, hippopotame, crocodile… ) qui donnent l’impression d’avoir posé pour le photographe avec l’étrange impression d’exprimer de la mélancolie, de la tristesse et beaucoup d’amour.

holas-tiger.jpg

Pour en voir plus : Galerie Portraits of Animals - Facebook de Lukas Holas,

Une artiste tchèque introduit l'art contemporain à Lyon 8ème

jeudi 20 février 2014, par Wilfried

8eArt_Lyon.jpg

Source : GRAND LYON Magazine - 8e Art

Cent tours de Prague : la ville en version panoramique

jeudi 9 janvier 2014, par Gilles

La Ville de Prague a mis en ligne un projet visuel très intéressant : "Praha stověžatá" - Prague aux cent tours.

Sur leur site, vous pouvez choisir parmi l'une des cent tours de Prague listées pour accéder à une vue panoramique à 360° prise du haut de la tour en question. Vous y trouverez les tours les plus connues bien sûr, mais également quelques petits endroits cachés qui ne manqueront pas de vous séduire... et peut-être de vous donner de nouvelles idées de visite lors d'un passage à Prague !

Accéder au site

Le retour du "Made in Czechoslovakia"... vrai projet ou chimère ?

mercredi 4 décembre 2013, par Wilfried

Octobre 2005

Le Premier ministre tchèque, Jiri Paroubek, émet publiquement le souhait que soit à nouveau employé le nom "Tchécoslovaquie", à des fins commerciales.

Selon le chef du gouvernement, « peu de gens à plus de 300km de nos frontières se sont aperçus que nos deux pays étaient séparés ». « Utiliser cette marque commerciale serait bon aussi bien pour la Tchéquie que pour la Slovaquie », a poursuivi Jiri Paroubek, en affirmant que le « made in Czechoslovakia » jouissait encore d'un certain prestige et pourrait être utilisé comme le font certains producteurs des pays baltes avec le « made in USSR ».

En dépit des espoirs du Premier ministre, ce projet ne rencontre pas l'enthousiasme escompté. Côté tchèque, cette idée parait rétrograde au ministère des Affaires étrangères, qui préfère conserver le terme "tchécoslovaque" pour la coopération, notamment humanitaire. Côté slovaque, cette proposition se fait insultante et ne provoque qu'un rappel glacial aux règles commerciales de l'Union Européenne.

Source : Radio Prague

the-scissors-safety-match-solo-works-made-in-czechoslovakia-p2330z111251u_0.png

Décembre 2013

Il paraît qu’une partie de la population mondiale ne s’est toujours pas aperçue de l’éclatement de la Tchécoslovaquie, survenu il y a tout juste vingt ans. C’est du moins ce qu’a affirmé le Premier ministre slovaque Robert Fico lors de sa visite officielle, la semaine dernière à Prague. Partant de cette hypothèse, il a proposé à son homologue tchèque Jiri Rusnok de tenter de ressusciter avec lui la marque "Made in Czechoslovakia".

Selon M. Fico, les produits portant cette marque avaient eu une bonne cote dans de nombreux pays. Ce ne serait hélas pas le cas des nouvelles marques déposées, liées aux Etats successeurs – Czech made et Made in Slovakia – qui n’auraient pas réussi à se forger de renom véritable.

Les arguments du Premier ministre slovaque ont rencontré un écho positif chez son homologue tchèque et les deux hommes ont pu trouver un accord de principe à ce sujet. Dès l’année prochaine, les deux chefs de l’exécutif pourraient même entreprendre des voyages communs à travers le monde pour promouvoir ensemble les produits de leurs pays.

Source : Rue89

Un brin de nostalgie ? Visitez donc madeinczechoslovakia.org .

Le Vinyl... un savoir-faire tchèque qui mise sur un marché à la pointe

dimanche 10 novembre 2013, par Wilfried

gramofon_velky.jpgOn les disait condamnés face à la déferlante des supports électroniques, mais le gramophone et le disque vinyle connaissent depuis deux ans une renaissance mondiale, dont seuls quelques producteurs, restés fidèles à des savoir-faire jugés dépassés, ont pu bénéficier.

C'est le cas de la société tchèque GZ Digital Media, sise à Lodenice (près de Prague), qui est ainsi devenue le premier producteur mondial de disques vinyles – et l'un des plus grands fabricants de CD et DVD. GZ Digital Media presse désormais des disques pour presque tous les labels européens et nord-américains.

Elle n'est pas la seule à entretenir la tradition de l'industrie du disque de l'ex-Tchécoslovaquie communiste, qui produisait chaque année, pour tous les pays du bloc soviétique, des centaines de milliers de tourne-disques et chaînes hi-fi. La firme SEV de Litovel –(à deux cents kilomètres à l'est de Prague) est aussi le premier fabricant de gramophones au monde, avec 54 000 appareils vendus en 2012 sous le label Pro-Ject Audio Systems de son distributeur exclusif autrichien.

Pourtant, il y a quinze ans, l'usine SEV , fondée en 1953 dans le cadre du conglomérat d'électronique Tesla, était au bord de la faillite et de la fermeture : elle ne produisait plus que 6 000 exemplaires.

Source : Le Monde .


- page 1 de 4