Extrait d'un article de Radio Praha

« Tous ceux qui ont vécu cette journée triste ne l’oublieront jamais. Le 21 aout 1968, la Tchécoslovaquie s’est réveillée par un beau jour d’été qui pourtant différait beaucoup des autres. Le calme matinal était perturbe par le grondement des chars, dans les rues on entendait des ordres donnes en langue étrangère - le russe. Les troupes du pacte de Varsovie ont franchi la frontière du pays pour occuper la Tchécoslovaquie qui voulait bâtir le socialisme à visage humain . A l’époque, personne ne pouvait savoir que cette occupation allait durer 21 longues années et qu’elle va, ainsi que la normalisation politique qui suivait, détruire la vie de milliers de Tchèques qui ont refuse de s’y résigner. Parmi ceux qui ont paye cher leur protestation contre l’occupation, il y avait Milan Kazda, enfant terrible du film amateur des années soixante. Voici donc son destin après le 21 août 1968 ».

Cliquer sur Radio Praha pour l'article complet...

Radio Praha