Lu dans TELERAMA 3240 du 15 février 2012

skvoreckyx.jpgLe Tchèque Josef Skvorecky est mort le mois dernier, à 87 ans. Cet humaniste avait émigré au Canada à la fin du printemps de Prague.

Son oeuvre est centrée sur les années d'occupation de la Tchécoslovaquie par les Soviétiques. Miracle en Bohême est le dernier volet d'une trilogie commencée avec Les Lâches et L'Escadron blindé. Prenant prétexte d'un fait divers des années 1950, Skvorecky raconte une manipulation policière destinée à supprimer I'Eglise.

A travers une multitude de portraits acides, il décrit une société décomposée et cynique. Milan Kundera a dit que Miracle en Bohême était "I'unique oeuvre qui donne une vision d'ensemble de I' invraisemblable histoire du printemps de Prague en même temps qu'il est imprégné, sous sa forme la plus authentique, de cette résistance sceptique qui représente le meilleur atout du peuple tchèque".

Mirakl, traduit du tchèque par Claudia Ancelo Ed. Gallimard, coll. L'lmaginaire 410p .,1 0€ .

Je recommande ce livre vivement à ceux qui ne l’ont pas encore lu.
(Paru en tchèque en 1972 chez « ’68 Publishers » à Toronto et en 1991 à Prague)

Radio Praha lui a consacré un article en janvier 2012. Cliquer sur Radio Praha pour l'article complet...

434193_342065_radio.jpg