Association Franco-Tchèque de Lyon / Česko-francouzská asociace v Lyonu

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Entres pour le Mot-clé "Leoš Janáček"

Fil des billets - Fil des commentaires

Le Choeur tchèque "Ondráš" à Vénissieux et à Lyon

samedi 28 juin 2014, par Gilles

Dans quelques jours, la Chorale Populaire de Lyon recevra le choeur Ondráš de Nový Jičín pour deux concerts :

Le mercredi 2 juillet à 20h
Eglise Saint-Germain, place Léon Sublet, Vénissieux

Le jeudi 3 juillet à 18h
Temple du Change, place du Change, Lyon 5ème

Ondráš interprétera des œuvres de Dvořák, Smetana, Janáček et Martinů, ainsi que des chants populaires de Bohême et de Moravie.

Entrée libre, participation volontaire aux frais

Voir le site de Ondras

Voir le site de la Chorale Populaire de Lyon

Dvořák, Vanhal et Janáček en Savoie

mercredi 2 octobre 2013, par Gilles

L'Orchestre des Pays de Savoie consacre cette année une partie de son répertoire à Antonín Dvořák et à la musique Slave en générale. A commencer par leur concert d’ouverture de saison, en lien avec le festival des nuits romantiques, qui sera consacré à Dvořák, Vanhal et Janáček. Cette journée sera précédé d’un concert pour les étudiants avec le quatuor américain de Dvorak et une rencontre entre Nicolas Chalvin, directeur musical et Pierre Korzilius, directeur du festival des Nuits Romantiques.

Orchestre Pays de Savoie © Ghislain MiratExtrait du programme :
Le programme tchèque de l’Orchestre des Pays de Savoie inscrit Dvořák dans l’histoire de sa Bohême natale, étonnante pépinière de musiciens. Parmi ceux-ci figure Johann Baptist Vanhal, aujourd’hui presque oublié malgré sa notoriété à Vienne à la fin du XVIIIe siècle. D'origine modeste comme Haydn et Dvořák, Vanhal devint un compositeur prolifique et influent (100 symphonies, 48 messes, 30 concertos, 54 quatuors), et l’un des premiers à vivre de l’enseignement et de la publication de ses œuvres.
Nicolas Chalvin dirige sa Symphonie en do majeur de 1774, où se rencontrent les qualités du langage classique, le « Sturm und Drang » et de surprenantes audaces annonçant le romantisme. Cette journée autour de Dvořák lui associe Léos Janáček, son cadet d’une douzaine d’années dont la Suite pour cordes en six mouvements fut sa première œuvre pour orchestre. Dvořák était pour Janáček un modèle à suivre et sa Suite pour cordes - pleine de vitalité, de fraîcheur, contrastée et élégante - fait de fréquentes références à la Sérénade opus 22 que Janáček dirige à Brno deux ans plus tôt. Tout en gardant la forme et l’esprit du XVIIIe siècle, cette Sérénade opus 22 intègre des rythmes de la musique populaire tchèque, et des glissements de tonalités caractéristiques d’une palette harmonique plus étendue. L’inépuisable invention mélodique de Dvořák en fait une promenade bucolique en cinq étapes, gracieuse et dansante, parfois teintée de mélancolie, au charme irrésistible.


CONCERT
Le Bourget-du-Lac 73
mardi 8 octobre, Espace la Traverse, 20h30

Détails et informations sur le site de l'Orchestre des Pays de Savoie

Les grand interprètes à l'auditorium de Lyon

vendredi 13 septembre 2013, par Gilles

Le Quatuor Prazak et le pianiste Evgeni Koroliov donneront en concert des oeuvres de Janáček, Bartok et Brahms à l'auditorium Maurice Ravel le mercredi 27 novembre 2013 à 20h
Le Quatuor Prazak sera dans son jardin secret avec le premier quatuor de Janacek, la « Sonate à Kreutzer », opéra sans paroles pour quatre instruments, inspiré de Tolstoï. L’excellence de chacun de ses membres comme l’homogénéité dont fait preuve cet ensemble d’exception, servira à merveille l’ultime et exigeant quatuor n°6 du Hongrois Béla Bartok, « journal intime » déchirant d’un artiste qui voit au moment de sa composition (1939), l’Europe sombrer dans la folie collective. 
Programme 
Leoš Janáček : Quatuor à cordes n°1 "Sonate à Kreutzer" 
Béla Bartok : Quatuor à cordes n°6 
Johannes Brahms : Quintette pour piano et cordes en fa mineur opus 34

Concert de musique classique slave

mercredi 6 février 2013, par Wilfried

eoc_0313.jpg
Le 17 mars 2013 à 17 heures, le Théâtre de Bourg-en-Bresse (site internet) accueille pour un unique concert les solistes de l'Ensemble Orchestral Contemporain (site internet).

Cette formation de musiciens, fondée en 1992 en région Rhône-Alpes, a développé son activité sur la diffusion des répertoires du XXème et XXIème siècle, en France et à l'étranger.

Le programme sera composé de : György Ligeti - Six Bagatelles pour quintette à vent (1953) ; Leoš Janáček - Mladi pour sextuor à vent (1924) ; Evgueni Svetlanov - 24 heures à la campagne ; Béla Bartók - Pour les enfants (1909).

Source : Centre tchèque de Paris

La musique tchèque à l'honneur à Lyon

lundi 18 juin 2012, par Marie-France

Cet automne et cet hiver, les programmations de l'ONL (Orchestre National de Lyon) et de l'Opéra de Lyon  vont mettre à l'honneur deux des plus grands compositeurs tchèques : Antonín Dvořák et Leoš Janáček.

Dvořák - "Requiem opus 89", les 11 et 13 octobre à l'Auditorium Maurice Ravel

Dvořák était au faîte de son art lorsqu’il composa ses grandes oeuvres chorales, à l’intention des pays anglo-saxons, où il était adulé. Ainsi le Requiem répondit-il à une commande de Birmingham, où il fut créé en 1891. Les dimensions de l’oeuvre l’interdisent au culte : quatre solistes, un choeur mixte et un orchestre symphonique très fourni joignent leurs forces dans cette fresque volontairement sombre, où néanmoins le lyrisme naturel de Dvorák affleure sans cesse. L’Orchestre national de Lyon a choisi des partenaires dont cette musique est la langue maternelle : l’excellent Choeur philharmonique slovaque, quatre solistes rompus à ce répertoire et Tomás Netopil, tout jeune chef qui vient de triompher, en quelques mois, à l’Orchestre philharmonique de Berlin, à l’Orchestre du Gewandhaus de Leipzig et à l’Orchestre Philharmonia de Londres.

Retrouvez les détails sur le site de l'ONL


Janáček- "La Petite Renarde Rusée", du 21 janvier au 1er février à l'opéra de Lyon

La Petite Renarde rusée (Příhody lišky Bystroušky) est un opéra en trois actes composé entre 1921 et 1923 et créé le 6 novembre 1924 à Brno. Cette œuvre s'inspire d'une bande dessinée de Rudolf Tesnohlídek et Stanislav Lolek, parue en feuilleton dans le journal Lidové noviny. Dans cette histoire, un garde-chasse s'empare d'une renarde et veut en faire un animal domestique comme un autre. Bien entendu, il n'y arrive pas et la petite renarde ne tarde pas à s'échapper. Elle court dans les bois, batifole et...tombe amoureuse d'un renard...
Cet opéra est l'occasion pour le compositeur de déployer de splendides harmonies ainsi qu'un lyrisme et un romantisme unique. Janáček y place les animaux et les hommes au même niveau de communication et de sentimentalité.

Retrouvez les détails sur le site de l'Opéra de Lyon


Festival "La Valse" : Smetana et Janáček à l'auditorium de Lyon

dimanche 3 juin 2012, par Gilles

Le Jeudi 7 juin à 20h00 et le Samedi 9 juin à 18h00, l'Orchestre National de Lyon interprétera, sous la direction du jeune chef d'orchestre tchèque Jakub Hrůša, un extrait de "Má Vlast" de Smetana ainsi que le Taras Bulba de Janáček. Le concerto pour piano "Empereur" de Beethoven viendra compléter le programme.

Citons l'article de l'ONL : 

Si le thème de «La Moldau» est dans toutes les oreilles, on connaît moins le volet suivant du cycle majeur de Smetana, Ma Patrie. Cette peinture frénétique de l’héroïne nationale Sarka, sorte d’amazone vengeresse, trouve son prolongement dans le dernier des cinq concertos pour piano de Beethoven, le bien surnommé «Empereur». Taras Bulba, inspiré par Gogol, complète cette soirée placée sous le signe de l’héroïsme et de l’épopée ; cette flamboyante rhapsodie pour orchestre retrace trois épisodes de la vie du héros cosaque, évoluant du mordant de la bataille, du lyrisme poignant du deuil à la grandeur triomphale de la fin – couronnée par de grands accords d’orgue. 
Retrouvez ces informations et achetez vos billets sur le site de l'ONL