Association Franco-Tchèque de Lyon / Česko-francouzská asociace v Lyonu

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Entres pour le Mot-clé "République Tchèque"

Fil des billets - Fil des commentaires

Fêtes consulaires 2017

mercredi 5 juillet 2017, par Gilles

fetesconsulaires2017Ce week-end, sur la place Bellecour, le stand tenu par le Consulat Honoraire à Lyon et l'AFTL a porté haut les couleurs de la République Tchèque !

Ci-contre, Daniel Duquenne, notre consul, en compagnie de SE Petr Dvořák, ambassadeur de la République Tchèque à Paris.

Recette et bicyclette en République Tchèque

lundi 28 avril 2014, par Gilles

Depuis le début du moins d'avril, Claire et Lucie parcourent l'Europe Centrale à vélo, en quête de recettes de cuisine et de belles rencontres. Elles seront en République Tchèque dans les jours qui viennent. 
Qu'est-ce-que le projet Recette & Bicyclette? 
  • Deux filles à vélo à travers l'Europe de l'Est (de Berlin à Constanta en Roumanie, en passant par la Pologne, la République Tchèque, la Slovaquie et la Hongrie) 
  • Un périple qui a débuté en avril 2014 et s'étendra sur trois mois - Avec comme objectif d'aller à la rencontre des grand-mères pour parler cuisine, collecter des recettes traditionnelles et des récits de vie.
  • Un projet soutenu par la Région Rhône Alpes et le dispositif "Projet Jeune de l'Ain" et de nombreux autres partenaires. 
  • A notre retour, nous avons deux expositions de prévues (à Ambérieu-en-Bugey et à Grenoble), ainsi que la parution de notre livre de recettes. Le tout sera illustré par nos dessins et nos photos. 
Pour plus de détails sur le projet : www.bicyrecette.com
Bon courage et bon coup de pédale, surtout après une bonne assiette de Vepro-knedlo-zelo !

Le 18/12, journée "Krátké kalhoty pro Václava Havla" ("Pantalons courts pour Václav Havel")

dimanche 8 décembre 2013, par Wilfried

373042_431541860242972_1588819606_n.jpgDans quelques jours, en République tchèque et ailleurs dans le monde va être commémorée la mort de l'ancien président Václav Havel, survenue le 18 décembre 2011. Comme il est habituel de nos jours, un symbole fort a été choisi pour identifier et afficher cet évènement. Il s'agit du "pantalon court".

Mais quel est la signification de cette "journée des pantalons courts" ? Elle fait écho à une anecdote entourant la cérémonie d'investiture de Václav Havel à la présidence. Ce jour-là, il apparaît en public vêtu d'un pantalon manifestement trop court, qui laisse même apparaître ses chevilles.

Interrogé sur ce fait, Havel affirma que ce pantalon n'était pas trop court mais simplement retroussé. Il n'avait juste pas eu le temps de le ré-ajuster avant d'enchaîner les étapes de la cérémonie. Cette anecdote s'explique au regard de l'histoire personnelle de Havel. Alors qu'il était en prison, ses geôliers venant le chercher l'interpellait souvent de cette manière : "Havel, rendez-vous présentable". Il avait donc pris l'habitude d'apprêter ses pantalons de cette manière. Depuis cette épisode, il a perpétré ce geste à l'occasion des évènements solennels ou dramatiques.

Plus d'infos sur le mouvement "Krátké kalhoty pro Václava Havla" : Site internet, Facebook .

Le retour du "Made in Czechoslovakia"... vrai projet ou chimère ?

mercredi 4 décembre 2013, par Wilfried

Octobre 2005

Le Premier ministre tchèque, Jiri Paroubek, émet publiquement le souhait que soit à nouveau employé le nom "Tchécoslovaquie", à des fins commerciales.

Selon le chef du gouvernement, « peu de gens à plus de 300km de nos frontières se sont aperçus que nos deux pays étaient séparés ». « Utiliser cette marque commerciale serait bon aussi bien pour la Tchéquie que pour la Slovaquie », a poursuivi Jiri Paroubek, en affirmant que le « made in Czechoslovakia » jouissait encore d'un certain prestige et pourrait être utilisé comme le font certains producteurs des pays baltes avec le « made in USSR ».

En dépit des espoirs du Premier ministre, ce projet ne rencontre pas l'enthousiasme escompté. Côté tchèque, cette idée parait rétrograde au ministère des Affaires étrangères, qui préfère conserver le terme "tchécoslovaque" pour la coopération, notamment humanitaire. Côté slovaque, cette proposition se fait insultante et ne provoque qu'un rappel glacial aux règles commerciales de l'Union Européenne.

Source : Radio Prague

the-scissors-safety-match-solo-works-made-in-czechoslovakia-p2330z111251u_0.png

Décembre 2013

Il paraît qu’une partie de la population mondiale ne s’est toujours pas aperçue de l’éclatement de la Tchécoslovaquie, survenu il y a tout juste vingt ans. C’est du moins ce qu’a affirmé le Premier ministre slovaque Robert Fico lors de sa visite officielle, la semaine dernière à Prague. Partant de cette hypothèse, il a proposé à son homologue tchèque Jiri Rusnok de tenter de ressusciter avec lui la marque "Made in Czechoslovakia".

Selon M. Fico, les produits portant cette marque avaient eu une bonne cote dans de nombreux pays. Ce ne serait hélas pas le cas des nouvelles marques déposées, liées aux Etats successeurs – Czech made et Made in Slovakia – qui n’auraient pas réussi à se forger de renom véritable.

Les arguments du Premier ministre slovaque ont rencontré un écho positif chez son homologue tchèque et les deux hommes ont pu trouver un accord de principe à ce sujet. Dès l’année prochaine, les deux chefs de l’exécutif pourraient même entreprendre des voyages communs à travers le monde pour promouvoir ensemble les produits de leurs pays.

Source : Rue89

Un brin de nostalgie ? Visitez donc madeinczechoslovakia.org .

Climat et démographie...

dimanche 28 juillet 2013, par Wilfried

Les inondations importantes du mois de juin ont laissé place en Europe centrale à une longue période de chaleur et de sécheresse. En effet, la République Tchèque a vécu dernièrement la semaine la plus sèche depuis 50 ans. D'après l'Institut météorologique tchèque, il faut remonter à l'année 1951 pour rencontrer un tel phénomène. Plus d'infos sur Radio Praha...

L'Office des statistiques tchèques a rendu des conclusions assez pessimistes en matière d'évolution démographique. Il prévoit ainsi que d'ici l'année 2100, la République Tchèque verra sa population diminuer de 25% et l'âge moyen des habitants augmenter de 10 ans. Cependant, cette tendance sera dominante sur l'ensemble de l'Europe de l'Ouest et du Nord. Plus d'infos sur presseurop.eu...

Fêtes consulaires 2013

lundi 20 mai 2013, par Gilles

Fêtes consulaires 2013 Les 7, 8 et 9 juin prochains auront lieu à Lyon les Fêtes Consulaires 2013. La place Bellecour se transformera pour l'occasion en village international, au coeur duquel les 58 consulats participants proposeront sur leurs stands animations et découvertes culturelles.

La République Tchèque sera présente, et nous vous attendons nombreux pour venir découvrir la culture tchèque et ses nombreuses facettes !

Cette année, qui voit le 20ème anniversaire de la séparation entre les républiques Slovaque et Tchèque, sera également l'occasion de présenter les liens culturels et historiques qui unissent ces deux pays. L'événement majeur sera la venue du groupe folkolorique Vagonár de Poprad (Slovaquie), qui se produira sur le podium le samedi 8 à 13h30.

Retrouvez toutes les informations sur le site de la ville de Lyon


Débat "Divorces de velours ?" animé par Jacques Rupnik

mardi 19 février 2013, par Wilfried

La vidéo du premier débat du Cénacle européen du Centre tchèque est en ligne. Vous pouvez la découvrir sur YouTube :

ctp_debat1.jpg

cliquez pour lire la vidéo (1h18min)

Le débat a pour thème le divorce tchécoslovaque et la reproduction possible du phénomène ailleurs en Europe. Il est animé par le politologue Jacques Rupnik (CERI, Sciences-Po), avec la participation de Petr Drulák, directeur de l’Institut des relations internationales de Prague et Martin Šimečka, journaliste (SME, Respekt).

Source et plus d'infos : Centre tchèque.

Infos de santé publique en Rép. tchèque

dimanche 3 février 2013, par Wilfried

L'usage du cannabis en traitement thérapeutique vient d'être légalisé par voie législative. La plante sera d'abord importée pendant un an puis produite sur le territoire après délivrance d'agréments aux futurs planteurs locaux. La Rép. tchèque rejoint les pays pionniers en la matière tels les Pays-Bas, l'Allemagne et Israël. Source : Radio Prague.

Le Ministère de la santé souhaiterait parvenir à une réduction de la consommation de tabac et d'alcool, surtout chez les jeunes. Source : Radio Prague.
- Lutter contre le tabac impliquerait notamment une réduction des espaces consacrés aux fumeurs, comme cela a déjà été fait dans d'autres pays européens. Mais le projet pourrait se heurter à l'hostilité d'une partie des parlementaires et du président nouvellement élu.
- Le prix bas de la bière n'a pas que des avantages. Il est prévu d'imposer aux restaurateurs et autres débits des boissons alcoolisées moins chères, et en premier lieu l'eau. Ainsi, le concept de la carafe d'eau du robinet bien connue en France pourrait également venir concurrencer la traditionnelle chope.

Miloš Zeman élu président de la République Tchèque

lundi 28 janvier 2013, par Gilles

2-hrad.jpg Zeman.jpg L'ancien premier ministre social-démocrate, Miloš Zeman, âgé de 68 ans, a remporté l'élection présidentielle tchèque au suffrage universel direct, en obtenant près de 55% des voix. Son rival, le chef de la diplomatie Karel Schwarzenberg (droite), 75 ans, a été relégué à plus de dix points.

Pour la première fois, le pays a élu son président au suffrage direct. 60% des électeurs se sont déplacés aux urnes. Si Zeman a conquis la province, à Prague, Schwarzenberg est  arrivé en tête avec 66% des suffrages. Son score a même atteint 84% chez les tchèques vivant à l'étranger.

Le nouveau président prêtera serment le 8 mars. M. Zeman sera le troisième président depuis l'indépendance de la République tchèque en 1993, après Václav Havel Václav Klaus.

Bienvenue à l'aéroport Prague - Václav Havel (Letiště Václava Havla Praha)

mercredi 10 octobre 2012, par Gilles

Václav_Havel.jpg

Vendredi 5 octobre 2012, jour du 76e anniversaire de Václav HAVEL, l'aéroport international de Prague a été rebaptisé "Václav HAVEL" pour honorer la mémoire de l'ancien président tchèque et écrivain, disparu en décembre 2011.

letiste_vaclava_havla.jpg

A la disparition de l'écrivain, plus de 82 000 tchèques avaient signé une pétition demandant l'attribution du nom de l'écrivain. Après de longues discussion, le gouvernement a donné son accord.

La cérémonie d'inauguration a eu lieu en présence de sa veuve, Dagmar HAVLOVÁ, du ministre des Affaires Étrangères, Karel SCHWARZENBERG, du ministre des Finances, Miroslav KALOUSEK et du maire de Prague, Bohuslav SVOBODA.

inauguration_05102012.jpg

Not available

Cairns "République Tchèque" aux Adrets - festival de l'Arpenteur

vendredi 22 juin 2012, par Marie-France

L'association Scènes Obliques des Adrets en Belledonne (à 25 minutes de Grenoble) organise entre le 29 juin et le 14 juillet une "rencontre internationale de proximité" dédiée à la République Tchèque, dans le cadre du projet cairns et du festival de l'arpenteur.

Au programme : des ateliers de lecture, plusieurs rencontres autour du travail du photographe Bohdan Holomicek, du théâtre (notamment au travers d'un hommage à Vaclav Havel) et de la musique.

télécharger le programme complet

Fêtes consulaires 2012 : le retour de la République Tchèque à Lyon

mardi 12 juin 2012, par Gilles

837015_752034_journees_lyon.jpgCe week-end s'est tenue à Lyon l'édition 2012 des Fêtes consulaires,marquée cette année par une représentation record des corps consulaires présents à Lyon. Comme nous l'avions annoncé sur ce site, la République Tchèque y a retrouvé sa place, suite à la nomination récente de notre nouveau consul honoraire.

Dès vendredi soir, Son Excellence Mme Marie Chatardová (Ambassadeur de République Tchèque), M. Gérard Collomb (Maire de Lyon) et M. Raymond de Courville (Consul Honoraire) ont pu déguster une Pilsner Urquell sur le stand lors de l'inauguration. Et tout le reste du week-end,malgré la météo changeante (et souvent humide), le public était au rendez-vous pour profiter des dégustations de bière, informations touristiques, tombola, et diverses présentations.

fetesconsulaires1fetesconsulaires2

Cette manifestation internationale nous a permis de juger de la richesse culturelle de la région Lyonnaise, et d'affirmer la présence de la communauté tchèque dans ce paysage. Nous avons également eu l'occasion de renforcer nos liens avec nos amis Slovaques. Nous espérons être présents pour l'édition 2013, avec plein d'idées nouvelles pour notre stand !

Voir l'article sur le site de l'ambassade

Voir l'article publié sur le site de l'Ambassade de République Tchèque à Paris

Retrouvez les photos du stand sur notre gallerie Picasa...

Fêtes consulaires 2012 les 9 et 10 juin

samedi 2 juin 2012, par Gilles

fetesconsulaires2012.jpg

Le samedi 9 et le dimanche juin, la République Tchèque sera présente aux Fêtes Consulaires à Lyon !

A cette occasion, Son Excellence Madame Marie CHATARDOVA, Ambassadeur de la République Tchèque et Monsieur Raymond de COURVILLE, Consul Honoraire, participeront à l'inauguration officielle du village en présence de Monsieur Gérard COLLOMB, Sénateur-Maire et de Monsieur Denis BROLIQUIER, Maire du Deuxième Arrondissement. L'AFTL sera représentée par son bureau.

Le stand de la République Tchèque, situé sur la place Bellecour, vers l'entrée du villages de tentes blanches, sera ouvert le 9 juin de 11h à 20h et le 10 juin de 12h à 18h. Trois pôles y seront représentés : industriel avec Škoda, touristique avec l’Office du tourisme tchèque de Paris, et culturel que l'AFTL représentera en partie. 

Voila un excellent moyen de découvrir la culture tchèque et de goûter à l'une des bières emblématiques du pays : la Pilsner Urquell !

En bonus : en partenariat avec Air France, une tombola vous permettra de gagner un billet aller-retour pour Prague pour 2 personnes !

Retrouvez le programme sur le site de la Ville de Lyon...

La tradition de Pâques en République Tchèque - II - Souvenirs d'enfance...

jeudi 5 avril 2012, par Gilles


Eliška raconte ses souvenirs de Pâques...

« Je t'envoie ici mes souvenirs personnels comment nous avons fêté Pâques dans ma famille. Nous ne sommes pas une une famille trop religieuse, donc il s'agit surtout des traditions du lundi que nous avons pratiquées avec le groupe de nos amis...

Le weekend avant Pâques, les filles ont coloré les œufs avec les techniques différentes. C'est toujours plus rigolo de colorer les œufs avec d'autres femmes. On apprend d'autre techniques et ça permet de discuter en même temps. Les garçons sont sortis entre temps pour aller chercher les verges de saules. Il faut que ça soit des verges de bonne taille et qu'elles soient fraîches pour que la pomlázka puisse se facilement tresser. (et pour les filles ça fait plus mal). Il est assez difficile de tresser la pomlazka tous seul, mieux est quand quelqu'un le tien d'un côté et que l'autre tresse. Ça fait alors aussi plus de convivialité entre les garçons. Il y a également différentes techniques pour tresser une pomlazka. La plus simple est pratiquée avec 4 verges, plus souvent 8 verges, mais il y a même des techniques jusqu'à 20 verges.

Le lundi matin, les garçons ont fait alors ensemble le tour des filles et ils ont fouetté chacune d'elle. Personne n'est épargné et l'âge ne joue pas de rôle. Au village, il est normal de faire le tour de toutes les maisons, même si on ne connait pas les personnes dedans. A Prague, les garçons font souvent le tour des filles qu'ils connaissent uniquement. Les garçons doivent accompagner leur fouettement par un poème. Ils existe quelques uns de très connus, mais j'ai, à chaque fois, apprécié beaucoup plus les garçons qui sont venus avec un poème original ! Nous, les filles, nous avions droit de courir et éventuellement nous protéger avec de l'eau. Nous avons donné au garçons qui nous ont fouetté en revanche notre œuf coloré, un ruban coloré pour mettre sur leur pomlazka, du chocolat, ou de petits pains d'épice avec des motifs de Pâques. Au village, c'était aussi un moyen pour les enfants de gagner un peu d'argent et pour les adultes de boire à chaque tour d'une maison un verre d'alcool (il y a beaucoup d'ivrogne lundi matin) !

L'intérêt de fouetter n'est pas de faire du mal (même si les jeunes garçons adolescents en profitent parfois ), mais de montrer l'intérêt de l'homme pour la femme. Le fait d'ignorer certaines filles et ne pas les fouetter peut au contraire être considéré mal. Moi personnellement, j’étais très triste quand j'ai fêté mon premier Pâque à Lyon car personne ne venait me fouetter. D'après la tradition, c'est pour que la femme garde l'année prochaine la santé, vitalité et fertilité. Les garçons comparent à la fin de la mâtinée ce qu'ils ont gagné, dès fois il y a des œufs vraiment exceptionnels. Ce que les garçons ont récupéré sert pour un bon petit déjeuner, pris ensemble, avec Mazanec et Agneaux en brioche.

Quand j'étais enfant, nous recevions aussi un petit cadeau qui a été toujours un vêtement. C'était pour que l'agneau ne puisse pas faire de caca sur nous. Intéressant comme tradition, mais ce n'est pas l'invention de notre famille..... Les garçons plantent leur pomlazka en la terre près d'un ruisseau pour qu'elle puisse pousser et servir l’année suivante pour tresser une nouvelle pomlazka ».

La tradition de Pâques en République Tchèque - I - Histoire et vocabulaire de Velikonoce

mercredi 4 avril 2012, par Gilles


Dans toutes les nations chrétiennes, Pâques est la plus important fête religieuse avec Noël. Associée au printemps et à la renaissance de la nature, la résurrection du Christ est fêtée dans la joie après les rigueurs du Carême. Dans la langue tchèque, Velikonoce est issu de « velká noc », « grande nuit » en référence à la nuit du samedi au dimanche au cours de laquelle Jésus ressuscite.

La tradition tchèque a baptisé les six dimanches de Carême et les jours de la semaine sainte de noms imagés : la Quadragésime est le dimanche des sacs (en référence au sobre habit de Carême en toile écrue et au pois germé et grillé), le suivant s'appelle dimanche de la suie (en souvenir tout à la fois de la farine grillée appelée pralmo, un plat maigre traditionnel et de la tradition du grand nettoyage de printemps de la maison au cours duquel on ramonait les fours et les cheminée pour enlever la suie), lui succède le dimanche d’éternuement (une croyance populaire veut que celui qui éternue trois fois de suite ce dimanche là jouira d'une belle santé pendant l'année), puis le dimanche du renard (les enfants recevaient des bretzels) et enfin celui d’amitié (les garçons et filles se rendaient visites). Le dimanche de la Passion porte le nom de dimanche de mort : ce nom vient de l’antique coutume de la reconduite de la mort, représentée par une figurine faite de paille, vêtue d'une robe, coiffée d'un fichu et fixée sur un long bâton puis promenée à travers les rues.

En 1366, le synode pragois d’évêques catholiques prit violemment parti contre cette cérémonie populaire (à laquelle prenaient part même les gens d’église) en la qualifiant de coutume irréligieuse, superstitieuse et coupable. A la même occasion, la coutume « d’introduction de l’été », le sixième et dernier dimanche, le dimanche des Rameaux, qui ouvre la Semaine Sainte appelé aussi dimanche fleuri, fut condamnée comme une survivance de l’époque païenne. Les sources écrites de 1579 parlent de la conduite de la mort dans les pays « francolands», ce qui indique que la coutume était pratiquée aussi dans les pays occidentaux. Ce que l’on sait avec certitude, c’est que l’on reconduisait les figurines de la mort dans les pays slaves. Les annales polonaises en parlent en 865. En Bohême on nota dès 975: «...et les enfants portant au bout d’un bâton l’épouvantail fait de paille ou de chiffons disent qu’ils chassent la mort...»

En chassant la mort – l’hiver – en la portant en dehors du village et en la jetant dans un ruisseau, les groupes de jeunes filles apportaient un rameau vert décoré en chantant: «On porte la morts hors du village et l’été nouveau dans le village. Sois le bienvenu, l’été gracieux, soyez les bienvenus, les petits blés verts.» L’expulsion de la mort devait marquer la fin de la disette, des maladies, du froid. Le renouveau de la nature devait être garanti par l’été, introduit symboliquement dès le dimanche de mort ou le dimanche fleuri. Dans les Hauteurs tchéco-moraves, il avait la forme d’une boule faite de chardons secs, surmontée d’une petite poupée de chiffon, ou il était figuré par un rameau vert orné d’œufs colorés – les kraslice. Dans les régions de l’est, en Russie subcarpathique par exemple, Pâques est désigné aussi comme fêtes rouges. Les jours et les semaines de la période ont en outre les couleurs noire, verte et blanche alternativement.

Le mercredi de la Semaine sainte (dit ‘vilain’), on allumait dans les églises tchèques le grand cierge pascal – qui servait comme épreuve de vérité – et on préparait l’étoupe pour la barbe de Judas et, même, on la hissait au bout d’un bâton sur la chaire. A partir du 16e siècle, en effet, s’installe le jeu «de la chasse à Judas» représenté par un garçon rouquin. Entre le jeudi saint et le samedi saint, les cloches se taisent: on dit qu’elles se sont envolées pour Rome. Au cours de ces jours, la jeunesse masculine circule à travers les villages et les villes faisant du bruit avec différents types de crécelles, avec des planches à laver ou avec des brouettes spécialement aménagées. Les ménagères régalent les groupes de visiteurs de pâtisseries figuratives nommées ‘judas’, de gâteaux, d’œufs, de pois grillé, de noix, d’argent. Dans certains endroits, on promenait encore la figurine de Judas à travers le village pour la brûler ensuite. Le bruit des crécelles et autres instruments rappelait à tout le monde qu’il y avait le carême et qu’il ne fallait pas consommer la viande et servait aussi à marquer le temps et, notamment, le midi. Les planches à laver munies de manivelles et de marteaux permettaient de sortir des séquences rythmiques extraordinaires. Le bruit servait, par ailleurs, de purificateur magique qui chasse les pouvoirs mauvais.

Au milieu du 20e siècle encore, dans le pays de StráÏnice, on promenait la figure du torse de Judas à la barbe rousse. Les crécelles se taisent à midi du Samedi Saint et le retour du son des cloches annonce la résurrection du Christ. Dans la région de Haná, en Moravie, de Petites mères de Jésus faisaient le tour du village en ce moment. C’étaient des jeunes filles qui, telles des demoiselles d’honneur, accompagnaient en chantant la mère de Dieu portant, sous un dais et avec bannières, l’Enfant Jésus enveloppé dans une toile de cérémonie.

La plus importante des coutumes de Pâques, c’est la fustigation. Elle est toujours généralement observée en Bohême et en Moravie. Longtemps avant Pâques, les garçons tressent leurs verges d’osier (p
omlázka), tandis que les femmes teignent et décorent les coquilles d’œuf en les couvrant d’ornements, par la technique du batik le plus souvent. Cependant, les méthodes de décoration des œufs de Pâques diffèrent selon les régions de Bohême et de Moravie: grattage, application de la cire, gravure à l’acide, application de la cire de couleur sur la coquille blanche, collage de la moelle de sureau, etc. Il s’agit le plus souvent du dessin en négatif sur le fond foncé. La fustigation est une coutume pratiquée le lundi de Pâques dès le 14e siècle à la campagne aussi bien que dans les villes. Elle consiste à fouetter les jambes les bras et le dos de jeunes filles avec des verges d’osier et à les arroser ou asperger d’eau. Dans la région de Valaquie morave, on fustige avec du génévrier ou avec des orties. Dans la Slovaquie morave, la pomlázka peut avoir jusqu’à trois ou quatre mètres de longueur. Chaque jeune fille lie au fouet un ruban de couleur. Le lendemain, les jeunes filles peuvent fouetter les garçons. Il paraît que la fustigation et l’aspersion purifient le corps et assurent l’agilité, la fraîcheur et la santé. Aussi les garçons reçoivent-ils en récompense les oeufs de Pâques préparés avec soin – les kraslice. Jadis, on se contentait de les teindre en rouge, tout simplement. Quant à l’eau de l’aspersion du lundi de Pâques, elle avait servi jadis aux fins de lustration rituelle dès le Jeudi saint, où l’on allait se laver dans l’eau courante de ruisseaux. Pâques est entouré de nombreuses superstitions, actes et opérations devant assurer la prospérité, ainsi que le respect de maints ordres et interdictions. Le Vendredi saint est le jour où les trésors s’ouvrent, les sorcières se trahissent, le bétail et les arbres du verger exigent des soins spéciaux. En mangeant en commun un œuf le jour de Samedi saint, les familles et les amitiés se consolident. Le lavage augmente la beauté, le jeûne accroît la pureté de l’âme. Le dimanche de Pâques on prend en commun un repas de cérémonie et, s’il n’y a pas de mouton dans le plat principal, on place au milieu de la table l’agneau pascal en pâte à brioche, décoré d’une brindille verte et d’un ruban de couleur.

Ce texte est extrait de la revue Le Cœur de l'Europe, numéro 2 de l'année 2004 et est signé Ludvík Beran et Jitka StaÀková.

Radio Praha a publié un article très complet en français sur le vocabulaire de Pâques... Cliquer sur Radio Praha pour l'article complet...

434193_342065_radio.jpg

800px-Velikono_ni_pomlazka1.jpgLes verges en osier tressées évoquées ci-dessus sont appelées pomlázka en tchèque. La coutume pour les garçons de fouetter les jeunes filles avec les pomlázka et de les asperger d'eau peut sembler barbare mais elle garantit que la jeune fille sera fraîche et saine pendant toute l'année. Toutes les traditions de Pâques, et celle-ci en particulier, donnent lieu à des chansons,évoquées dans cet autre article de Radio Praha. Cliquer sur Radio Praha pour l'article complet...

434193_342065_radio.jpg

Aujourd'hui, à Prague et dans beaucoup de villes tchèques, les marchés de Pâques, à l'instar des marchés de Noël, proposent des pomlázka toutes prêtes, ce qui enlèvent sans doute une grande partie de la poésie du tressage traditionnel des branches d'osier mais garantit un côté folklorique pour les touristes. Voilà un nouvel article de Radio Praha qui évoque ces marchés de Pâques en quête d'authenticité. Cliquer sur Radio Praha pour l'article complet...

434193_342065_radio.jpg

Jan PALACH - 11 août 1948 - 16 janvier 1969

lundi 16 janvier 2012, par Gilles

papir_foto.jpgLe 16 janvier 1969, Jan PALACH, étudiant à la Faculté des Lettres de l'université Charles de Prague, s'immolait par le feu pour protester contre l'invasion de la Tchécoslovaquie par les troupes du Pacte de Varsovie en août 1968. Il voulait réveiller les tchèques face à l'oppression communiste.

L'université Charles a mis en ligne aujourd'hui un projet multimédia qui présente des photos de son enfance, des documents audios, des réactions...

Pour accéder au site, cliquer sur le nom de Jan PALACH ci-dessous... (site en tchèque, anglais et polonais)

janpalach.jpg

« Pravda a láska musí zvítězit nad lží a nenávistí » - « La vérité et l’amour doivent triompher de la haine et du mensonge » Vaclav HAVEL

jeudi 12 janvier 2012, par Gilles

Depuis la disparition de Vaclav HAVEL, le 18 décembre 2011, les articles rendant hommage à l'opposant politique, au combattant et à l'écrivain, fleurissent un peu partout. On se rend compte que l'écrivain est finalement assez mal connu, en France notamment. Radio Praha a consacré plusieurs sujets au président défunt. Le dernier est intitulé "Amour, vérité et autres "petits" mots de Václav Havel" et regroupe des paroles de Vaclav HAVEL. Pour ne pas pas l'oublier...

Extrait d'un article de Radio Praha

« Sans aucun doute, que ce soit sur Radio Prague, dans les médias tchèques et internationaux, tout ou presque a été dit sur Václav Havel, sa vie et son œuvre, dans la semaine qui a suivi sa mort, le 18 décembre dernier. Depuis, après s’être pratiquement arrêtée l’espace de quelques jours, du moins en République tchèque, la vie, fêtes de fin d’année aidant, a repris son cours. Pour nous, l’événement de son décès, aussi triste soit-il, n’en reste pas moins l’occasion de revenir sur les mots et petites phrases prononcés par Václav Havel depuis l’éclatement de la révolution, fin 1989, qui a entraîné la chute du régime communiste et l’arrivée à la tête de l’Etat tchécoslovaque puis tchèque de l’ancien dissident… Autant de mots et de phrases qui resteront gravés dans l’histoire… »

Cliquer sur Radio Praha pour l'article complet...

Radio Praha

Un hommage à Vaclav HAVEL : une chanson de Vladimír Mišík, chanteur populaire souvent interdit sous le régime communiste, " Jak se mně zjevil rok 89 v zimě léta Páně 2011"

mardi 27 décembre 2011, par Gilles

In memoriam - Vaclav HAVEL

jeudi 22 décembre 2011, par Gilles

Vaclav Havel
« L'élément tragique pour l'homme moderne, ce n'est pas qu'il ignore le sens de sa vie, mais que ça le dérange de moins en moins. » Vaclav HAVEL - 5 octobre 1936 - 18 décembre 2011

Quelques articles : LA CROIX, LE MONDE...

Un article en français sur le site de ČESKÝ ROZHLAS - RADIO PRAHA...

Festival du Printemps de Prague

mercredi 11 mars 2009, par Gilles

Le festival international de musique Le Printemps de Prague commence traditionnellement le 12 mai.

Mais avant que cette grande fête musicale ne débute, se tient, à Prague, le prestigieux Concours international de musique du Printemps de Prague - un défilé annuel de génies à découvrir et en devenir.

Histoire des Festivals de musique ici

Programme du Printemps de Prague ici

- page 1 de 2