Association Franco-Tchèque de Lyon / Česko-francouzská asociace v Lyonu

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Entres pour le Mot-clé "Société"

Fil des billets - Fil des commentaires

"Entre Seine et Vltava"

lundi 1 décembre 2014, par Gilles

Les Editions Non Lieu ont sorti, en octobre dernier, la version française de "Entre Seine et Vltava", livre d'Anne Delaflotte Mehdevi et Lenka Hornakova Civade.

Ce livre est fait du récit croisé de vingt ans de vie de deux femmes, l'une tchèque en France, et l'autre française en République Tchèque.  
Il parle de ceux qui sont partis un jour, de tous ceux qui rêvent de partir...

Pendant dix huit ans, s’écrivant chacune du pays de l’autre, la Tchécoslovaquie et la France, Lenka Hornakova Civade et Anne Delaflotte Mehdevi ont tissé leur amitié.
On lira ici leurs lettres qui interrogent, racontent et exposent depuis la chute du rideau de fer jusqu’à la mort de Havel à Prague. Chacune découvre la société de l’autre, sa culture « exotique », parfois perturbante, s’imprégnant de l’idée d’une Europe encore en devenir – le traité de Maastricht vient d’être voté. « L’Europe, remarque Lenka, c’est un peu comme la grammaire et ses exceptions. »
Cette correspondance croisée forme le récit alerte de l’amitié entre deux jeunes femmes se confiant leurs fous rires, leurs maternités, leurs rencontres, belles ou inquiétantes. Leur histoire débute quand Anne débarque à Prague en 1993 : « J’y suis enfin ! Ma vie pragoise commence. » En écho, de France, Lenka répond : « Paris, ah, Paris ! Comment ça sonne ! »

Vous pouvez retrouver ces informations en ligne (et acheter le livre) sur le site des éditions Non Lieu

L'association E.S.P.O.I.R. recherche des bénévoles tchécophones

lundi 24 février 2014, par Wilfried

Les bénévoles de l'association E.S.P.O.I.R. (Etre Solidaire des Personnes Oubliées et Isolées dans la Rue) vont à la rencontre des personnes sans domicile présentes dans la rue. Il leur est parfois difficile de communiquer avec des personnes d'origine étrangère qui ne parlent pas français.

Afin de permettre un échange avec ces dernières, l'association souhaiterait obtenir occasionnellement le concours bénévole de personnes pratiquant l'une des langues suivantes: polonais, roumain, allemand, tchèque, bulgare.

Contact : Jean-Claude Pochet - 04 78 36 14 42

Association E.S.P.O.I.R.
8 rue Berthier
69110 Sainte-Foy-lès-Lyon
http://www.lyon-espoir.com/

Le retour du "Made in Czechoslovakia"... vrai projet ou chimère ?

mercredi 4 décembre 2013, par Wilfried

Octobre 2005

Le Premier ministre tchèque, Jiri Paroubek, émet publiquement le souhait que soit à nouveau employé le nom "Tchécoslovaquie", à des fins commerciales.

Selon le chef du gouvernement, « peu de gens à plus de 300km de nos frontières se sont aperçus que nos deux pays étaient séparés ». « Utiliser cette marque commerciale serait bon aussi bien pour la Tchéquie que pour la Slovaquie », a poursuivi Jiri Paroubek, en affirmant que le « made in Czechoslovakia » jouissait encore d'un certain prestige et pourrait être utilisé comme le font certains producteurs des pays baltes avec le « made in USSR ».

En dépit des espoirs du Premier ministre, ce projet ne rencontre pas l'enthousiasme escompté. Côté tchèque, cette idée parait rétrograde au ministère des Affaires étrangères, qui préfère conserver le terme "tchécoslovaque" pour la coopération, notamment humanitaire. Côté slovaque, cette proposition se fait insultante et ne provoque qu'un rappel glacial aux règles commerciales de l'Union Européenne.

Source : Radio Prague

the-scissors-safety-match-solo-works-made-in-czechoslovakia-p2330z111251u_0.png

Décembre 2013

Il paraît qu’une partie de la population mondiale ne s’est toujours pas aperçue de l’éclatement de la Tchécoslovaquie, survenu il y a tout juste vingt ans. C’est du moins ce qu’a affirmé le Premier ministre slovaque Robert Fico lors de sa visite officielle, la semaine dernière à Prague. Partant de cette hypothèse, il a proposé à son homologue tchèque Jiri Rusnok de tenter de ressusciter avec lui la marque "Made in Czechoslovakia".

Selon M. Fico, les produits portant cette marque avaient eu une bonne cote dans de nombreux pays. Ce ne serait hélas pas le cas des nouvelles marques déposées, liées aux Etats successeurs – Czech made et Made in Slovakia – qui n’auraient pas réussi à se forger de renom véritable.

Les arguments du Premier ministre slovaque ont rencontré un écho positif chez son homologue tchèque et les deux hommes ont pu trouver un accord de principe à ce sujet. Dès l’année prochaine, les deux chefs de l’exécutif pourraient même entreprendre des voyages communs à travers le monde pour promouvoir ensemble les produits de leurs pays.

Source : Rue89

Un brin de nostalgie ? Visitez donc madeinczechoslovakia.org .

Le Vinyl... un savoir-faire tchèque qui mise sur un marché à la pointe

dimanche 10 novembre 2013, par Wilfried

gramofon_velky.jpgOn les disait condamnés face à la déferlante des supports électroniques, mais le gramophone et le disque vinyle connaissent depuis deux ans une renaissance mondiale, dont seuls quelques producteurs, restés fidèles à des savoir-faire jugés dépassés, ont pu bénéficier.

C'est le cas de la société tchèque GZ Digital Media, sise à Lodenice (près de Prague), qui est ainsi devenue le premier producteur mondial de disques vinyles – et l'un des plus grands fabricants de CD et DVD. GZ Digital Media presse désormais des disques pour presque tous les labels européens et nord-américains.

Elle n'est pas la seule à entretenir la tradition de l'industrie du disque de l'ex-Tchécoslovaquie communiste, qui produisait chaque année, pour tous les pays du bloc soviétique, des centaines de milliers de tourne-disques et chaînes hi-fi. La firme SEV de Litovel –(à deux cents kilomètres à l'est de Prague) est aussi le premier fabricant de gramophones au monde, avec 54 000 appareils vendus en 2012 sous le label Pro-Ject Audio Systems de son distributeur exclusif autrichien.

Pourtant, il y a quinze ans, l'usine SEV , fondée en 1953 dans le cadre du conglomérat d'électronique Tesla, était au bord de la faillite et de la fermeture : elle ne produisait plus que 6 000 exemplaires.

Source : Le Monde .


Climat et démographie...

dimanche 28 juillet 2013, par Wilfried

Les inondations importantes du mois de juin ont laissé place en Europe centrale à une longue période de chaleur et de sécheresse. En effet, la République Tchèque a vécu dernièrement la semaine la plus sèche depuis 50 ans. D'après l'Institut météorologique tchèque, il faut remonter à l'année 1951 pour rencontrer un tel phénomène. Plus d'infos sur Radio Praha...

L'Office des statistiques tchèques a rendu des conclusions assez pessimistes en matière d'évolution démographique. Il prévoit ainsi que d'ici l'année 2100, la République Tchèque verra sa population diminuer de 25% et l'âge moyen des habitants augmenter de 10 ans. Cependant, cette tendance sera dominante sur l'ensemble de l'Europe de l'Ouest et du Nord. Plus d'infos sur presseurop.eu...

Festival de films documentaires "Jeden Svět"

samedi 2 mars 2013, par Wilfried

jedensvet13.jpgLe festival Jeden Svět (connu et souvent appelé sous la traduction One World ou Un Monde) est un festival de films documentaires sur les droits de l'Homme qui se tient tous les ans à Prague depuis 1999. Ce festival, organisé par l'ONG People In Need, est considéré comme le plus grand festival européen concernant les droits de l'homme. En 2006, le festival a reçu une Mention Spéciale de l'UNESCO pour sa contribution à l'éducation à la paix et aux droits de l'homme.

L'édition 2013 se tient du 4 au 13 avril à Prague, puis suit la projection des films dans 40 autres villes tchèques, à Bruxelles et d'autres pays en coopération avec les Centres Tchèques. Le slogan choisi pour cette nouvelle édition est "Bojíte se snášet?" ("Craignez-vous de vous tolérer les uns les autres ?").

Source : Site du festival, Radio Prague, Wikipédia .

Infos de santé publique en Rép. tchèque

dimanche 3 février 2013, par Wilfried

L'usage du cannabis en traitement thérapeutique vient d'être légalisé par voie législative. La plante sera d'abord importée pendant un an puis produite sur le territoire après délivrance d'agréments aux futurs planteurs locaux. La Rép. tchèque rejoint les pays pionniers en la matière tels les Pays-Bas, l'Allemagne et Israël. Source : Radio Prague.

Le Ministère de la santé souhaiterait parvenir à une réduction de la consommation de tabac et d'alcool, surtout chez les jeunes. Source : Radio Prague.
- Lutter contre le tabac impliquerait notamment une réduction des espaces consacrés aux fumeurs, comme cela a déjà été fait dans d'autres pays européens. Mais le projet pourrait se heurter à l'hostilité d'une partie des parlementaires et du président nouvellement élu.
- Le prix bas de la bière n'a pas que des avantages. Il est prévu d'imposer aux restaurateurs et autres débits des boissons alcoolisées moins chères, et en premier lieu l'eau. Ainsi, le concept de la carafe d'eau du robinet bien connue en France pourrait également venir concurrencer la traditionnelle chope.