Association Franco-Tchèque de Lyon / Česko-francouzská asociace v Lyonu

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Entres pour le Mot-clé "Sorties"

Fil des billets - Fil des commentaires

Pique-nique de l'AFTL - Samedi 7 juillet 2012

lundi 2 juillet 2012, par Gilles

Pour fêter ensemble la fin de saison, nous vous convions tous au pique-nique de fin d'année ! Adhérents, amis, sympathisants, curieux : vous êtes tous les bienvenus.

Ce pique-nique aura lieu le samedi 7 juillet dans le Parc de Lacroix-Laval.
Nous vous suggérons de nous retrouver à partir de 12h dans la partie basse du parc, côté Charbonnières-les-Bains, à proximité du château (voir la carte). Il est très facile de se rendre au parc :

  • En autocar SNCF, départ toutes les demi-heures de Lyon - Gorge de Loup. La gare de Charbonnières-les-Bains est à 10mn à pied du point de rendez-vous.
  • En bus TCL, par la ligne 98 (départ de Gorge de Loup, descendre à l'arrêt "Parc de Lacroix-Laval". Il suffit ensuite de traverser le parc pour rejoindre le point de rendez-vous)
  • En voiture (20mn depuis la place Bellecour, 25mn depuis Villeurbanne. Le parking du château est à proximité du point de rendez-vous)
Nous vous invitons à apporter avec vous nourriture et boissons à partager.

La musique tchèque à l'honneur à Lyon

lundi 18 juin 2012, par Marie-France

Cet automne et cet hiver, les programmations de l'ONL (Orchestre National de Lyon) et de l'Opéra de Lyon  vont mettre à l'honneur deux des plus grands compositeurs tchèques : Antonín Dvořák et Leoš Janáček.

Dvořák - "Requiem opus 89", les 11 et 13 octobre à l'Auditorium Maurice Ravel

Dvořák était au faîte de son art lorsqu’il composa ses grandes oeuvres chorales, à l’intention des pays anglo-saxons, où il était adulé. Ainsi le Requiem répondit-il à une commande de Birmingham, où il fut créé en 1891. Les dimensions de l’oeuvre l’interdisent au culte : quatre solistes, un choeur mixte et un orchestre symphonique très fourni joignent leurs forces dans cette fresque volontairement sombre, où néanmoins le lyrisme naturel de Dvorák affleure sans cesse. L’Orchestre national de Lyon a choisi des partenaires dont cette musique est la langue maternelle : l’excellent Choeur philharmonique slovaque, quatre solistes rompus à ce répertoire et Tomás Netopil, tout jeune chef qui vient de triompher, en quelques mois, à l’Orchestre philharmonique de Berlin, à l’Orchestre du Gewandhaus de Leipzig et à l’Orchestre Philharmonia de Londres.

Retrouvez les détails sur le site de l'ONL


Janáček- "La Petite Renarde Rusée", du 21 janvier au 1er février à l'opéra de Lyon

La Petite Renarde rusée (Příhody lišky Bystroušky) est un opéra en trois actes composé entre 1921 et 1923 et créé le 6 novembre 1924 à Brno. Cette œuvre s'inspire d'une bande dessinée de Rudolf Tesnohlídek et Stanislav Lolek, parue en feuilleton dans le journal Lidové noviny. Dans cette histoire, un garde-chasse s'empare d'une renarde et veut en faire un animal domestique comme un autre. Bien entendu, il n'y arrive pas et la petite renarde ne tarde pas à s'échapper. Elle court dans les bois, batifole et...tombe amoureuse d'un renard...
Cet opéra est l'occasion pour le compositeur de déployer de splendides harmonies ainsi qu'un lyrisme et un romantisme unique. Janáček y place les animaux et les hommes au même niveau de communication et de sentimentalité.

Retrouvez les détails sur le site de l'Opéra de Lyon


Festival "La Valse" : Smetana et Janáček à l'auditorium de Lyon

dimanche 3 juin 2012, par Gilles

Le Jeudi 7 juin à 20h00 et le Samedi 9 juin à 18h00, l'Orchestre National de Lyon interprétera, sous la direction du jeune chef d'orchestre tchèque Jakub Hrůša, un extrait de "Má Vlast" de Smetana ainsi que le Taras Bulba de Janáček. Le concerto pour piano "Empereur" de Beethoven viendra compléter le programme.

Citons l'article de l'ONL : 

Si le thème de «La Moldau» est dans toutes les oreilles, on connaît moins le volet suivant du cycle majeur de Smetana, Ma Patrie. Cette peinture frénétique de l’héroïne nationale Sarka, sorte d’amazone vengeresse, trouve son prolongement dans le dernier des cinq concertos pour piano de Beethoven, le bien surnommé «Empereur». Taras Bulba, inspiré par Gogol, complète cette soirée placée sous le signe de l’héroïsme et de l’épopée ; cette flamboyante rhapsodie pour orchestre retrace trois épisodes de la vie du héros cosaque, évoluant du mordant de la bataille, du lyrisme poignant du deuil à la grandeur triomphale de la fin – couronnée par de grands accords d’orgue. 
Retrouvez ces informations et achetez vos billets sur le site de l'ONL

Guláš, knedlíky, Crozes-Hermitage et chansons

mercredi 23 mai 2012, par Gilles

"Avec du guláš, il faut boire de la bière !" nous avaient dit les puristes. Certes. En Bohème, il est en effet de bon ton d'accompagner d'une mousse blonde et pétillante ce plat traditionnel à base de viande de bœuf longuement mijotée. Mais c'est sans compter sur l'esprit d'innovation et de partage qui a animé notre dernière rencontre, le 4 mai dernier, au restaurant l'Harmonie des Vins à Lyon. Car c'est bien de l'histoire d'une rencontre qu'il s'agit, de l'une de celles qui se terminent par un beau mariage des cultures, des goûts et des musiques.

Cela commence plutôt calmement : tandis que nous discutons tranquillement dans la belle salle voûtée du restaurant, le premier "plop" se fait entendre. C'est une bouteille de Beaujolais blanc qui a décidé de prendre l'air... Elle fait des envieuses parmi ses copines : d'autres la rejoignent bientôt. Quelques "plops" plus tard, l'avant-garde gustative arrive à la rescousse sous la forme de charcuteries variées. L'ardoise pendue au mur, qui proclame "vítáme v Harmonie des Vins" en tchèque dans le texte, nous observe en fronçant le sourcil : "tout cela est bien franchouillard pour une soirée franco-tchèque", semble-t-elle nous dire.

Patience... la Tchéquie aime se faire désirer, elle n'est pas de ces maîtresses faciles que l'on obtient dès le premier "plop" de Beaujolais. Mais lorsqu'elle arrive enfin, c'est un feu d'artifice : le plat de résistance tient toutes ses promesses. Au merveilleux guláš préparé dans les règles de l'art par le chef de cuisine, sont venus s'ajouter les délicieux Knedliky confectionnés par Ludmila et son aide de camp Adéla. Un vent de Bohème souffle décidément sur la table au moment où les assiettes arrivent. Le terroir français tombe sous le charme, et n'a d'autre choix que de répondre à la séduction par la séduction en étalant la parure rouge rubis d'un Crozes-Hermitage. L'alliance est subtile mais le contact est chaleureux. La danse des saveurs se fait sensuelle, et bientôt le mariage est consommé... ici même, sur nos lèvres, le cœur de l'Europe vient d'épouser la vallée du Rhône. Chantons pour célébrer cette union !

Chantons... c'est bien là ce qui nous arrive ensuite : Vodňanský, Hutka, Nohavica et bien d'autres nous inspirent le répertoire qui accompagne le dessert, entre guitare, flûte et chant repris en chœur par tous. La fête est complète, déjà il est l'heure de rentrer. Petit à petit les convives s'effacent, tandis que dans un coin de la salle, une assiette fatiguée se blotti sous une bouteille entamée, et toutes deux chantent ensemble les vers de Hradišťan :

vin.jpg

A prece láska jako modrá skalice,
ta krásná drina k uzoufání,
nás zachránila dozrál vinohrad,
pod tíhou hroznu cas se sklání,
at život sklání se ci nesklání,
dny lásky jsou jak sklepi v stráni,
jak sklepi v stráni s dubovými lisi,
jako dávno kdysi.

Voir les photos de la soirée en ligne sur Picasa...

3 films tchèques au festival "On cartoon dans le Grand Lyon"

mercredi 15 février 2012, par Gilles

Du 22 février au 9 mars 2012, Le festival On cartoon dans le Grand Lyon revient dans une vingtaine de salles du Grand Lyon. Des films d'animation européens à découvrir ou à redécouvrir, en grande partie accompagnés par des animations.

Trois films tchèques sont à l'affiche:
  • Alois Nebel, de Tomáš Luńák
  • Crulic, de Anca Damian
  • Le jardinier qui voulait être roi, de David Sukup et Kristina Dufková

     

Cliquez sur le logo ci-dessous pour accéder à la programmation détaillée :



Pique-nique du 5 juin 2009

dimanche 24 mai 2009, par Gilles

Bonjour à tous,

Le soleil et la chaleur nous signalent que l’été approche à grands pas…

Pour fêter ça, l’association franco-tchèque et slovaque nous invite à nous rassembler le temps d’un pique-nique le vendredi 5 juin 2009 au Parc de la Tête d’Or.

Nous nous donnons rendez-vous à 18 h 30 devant la grille des enfants du Rhône (située avenue Charles de Gaulle).

L’été culturel en République Tchèque

dimanche 3 septembre 2006, par Gilles

Musée de la Musique : Musique à Prague 1760-1810
Centre de l‘Histoire de Prague du XVIIème siècle ouverture le 1-07-06 (Prague 1Nosticova)
Palais des Expositions : Cocteau : Le Mystère de Jan l’ Oiseleur jusqu’au 30-07-06

Maison de la Cloche : la caricature et l’art tchèque 1900-1950 jusqu’au 3-09-06
Palais Clam Gallas : Prague oubliée (photographies 1875-1912)
Musée Franz Kafka (ancienne briqueterie herget dans le Petit Quartier)
Maison de la famille Zlomek (dans le Petit Quartier –Kampa) : Galerie de métiers historiques.

PHILATÉLIE TCHÈQUE
L’édition d’un nouveau timbre de 31 Kč avec le dessin d’un garçon juif expulsé à Auschwitz . Petr Ginz (1928-1944) est l’auteur du dessin d’un paysage lunaire (dessiné quand il avait 14 ans à Terezin) anticipant la découverte des astronomes américains un quart de siècle plus tard.. Le dessin a été conservé et déposé dans un musée en Israël. Le premier cosmonaute israélien (dont la mère avait été aussi à Auschwitz) l’a pris pour son vol sur la Lune. Il périt en rentrant sur la Terre. Les journaux, les gravures sur le linoléum et le début d’un roman du garçon ont été trouvés après soixante ans à Prague-Modrany et ont été publiés par sa sœur sous le titre « Journal de mon frère » dans la Maison d’éditions Trigon.

L’ÉTÉ CULTUREL EN BOHÈME ET EN FRANCE


PRAGUE

Château de Prague
Festival du Théâtre de Shakespeare
Othello

Le Marchand de Venise
La Nuit des Rois

Rudolfinum
Philharmonie tchèque
23-08-06 Ant. Dvořák, Carnaval
Concert pour violon et orchestre avec Hilary Hahn
G. Mahler;1re symphonie

08-09-06 Ant.Dvořák et J. Suk
Église Saint Jacques : Festival d’orgues do 03-08 au 21-09-06

ČESKY KRUMLOV
Château –théâtre baroque
Pergolèse : La Serva Padrone

L’Orchestre de la Radio thèque
Quatuor Kocian
Virtuosi pragenses
Mozart avec trois pianistes

AMBRONAY
Le Mozart de Prague – Josef Mysliveček Le 7 octobre 2006
Chants sacrés à Prague et en Bohème Le 8 octobre 2006

Chorale ROLNICKA de Prague

dimanche 11 juin 2006, par Gilles

Chorale Tchèque
Lundi 19 juin à l’Abbaye d’Ainay

La chorale d’enfants Rolnička fut fondée en 1978 par le maître de chorale Karel Virgler.
Plus de 400 petits et jeunes chanteurs de 5 à 18 ans travaillent dans deux chorales de concert et cinq sections préparatoires.

Liens : Site Internet

Déjeuner sur le Riverboat

samedi 8 avril 2006, par Gilles

Le samedi 8 avril 2006, nous avons été très heureux d’accueillir Madame Marketa Fajmonova, Attachée culturelle de l’Ambassade de la République Tchèque en France, lors de notre excellent repas qui eut lieu sur un bateau, sur le Rhône.

Monsieur Bruno de Carbonnières, adjoint à la Mairie du Deuxième arrondissement de Lyon, était présent à l’apéritif.
A la fin du déjeuner, tous les participants à cette festivité eurent le plaisir d’écouter deux musiciennes, l’une violoniste, l’autre violoncelliste, jouer des œuvres de Mozart.

Cette rencontre nous permis d’envisager des projets concrets avec Madame l’Attachée culturelle, pour l’avenir de l’association Franco-tchèque. Merci à toutes et à tous, à bientôt.
Bernard Paulin, président de l’AFTS

Concert par la Chorale Boni Pueri

dimanche 11 décembre 2005, par Gilles

Concert à Lyon par la Chorale de garçons BONI PUERI de Hradec Kralové

le mercredi 14 décembre 2005 à 20 heures 30, Cathédrale Saint Jean.

Cette chorale s’est présentée dans la région lyonnaise en 1994 et chaque année elle est invitée à l’étranger. Elle a aussi effectué d’importantes tournées aux Japon et aux États Unis.

Pique-nique au parc de la tête d’or

jeudi 2 juin 2005, par Gilles

Au parc de la Tête d'Or, le Samedi 4 juin 2005

Les nuages ont fait peur à beaucoup de monde, notre pique-nique annuel n’a malheureusement pas réunit autant de personnes que l’an dernier. Nous avons passé un bon après midi et les enfants ont beaucoup joué.
Les oies du parc sont venues nous saluer et nous sommes allés visiter le jardin zoologique en fin de journée.

Ce petit pique-nique, sous un soleil revenu pour nous réchauffer, nous a permis de rencontrer de nouvelles personnes, de dire au revoir à Jitka Hofmanova, notre vice-présidente démissionnaire, que des obligations professionnelles éloignent de Lyon. L’ AFTS la remercie de tout ce qu’elle a apporté à notre association. Son dévouement, ses capacité d’écoute, sa patience et ses connaissances en matière de tourisme et d’organisation nous manquent déjà.

Concert du trio Pospichal

jeudi 5 mai 2005, par Gilles

Concert le lundi 9 mai 2005 à 20 heures, organisé par l’ EMBARCADERE en coopération avec le Centre Tchèque à Paris

Trio POSPICHAL : Ondrej LEBR, Jiri POSPICHAL et Irvin VENYS (violons et clarinette)
musique de SOMMER, STOCKHAUSEN, FELD, LUKA, DENISSOW

EMBARCADERE 13, bis quai Rambaud - informations : 04 78 37 41 57

Concerts de la chanteuse tchèque Radůza

mardi 1 février 2005, par Gilles

La chanteuse Radůza, Victoire de la musique 2004 en Tchéquie, Disque d’or, est en tournée exceptionnelle dans la région Rhône Alpes.

Samedi 5 février : Saint Etienne, Théâtre de Poche 44 rue de la Mulatière 04 77 38 09 77 http://www.theatredepoche.fr
Dimanche 6 février : Saint Julien Molin Molette :L’Oreille est hardie parc Dussuc

Radůza est la révélation 2004 de la musique en Tchéquie. 3 fois victorieuses aux Victoires de la musique. Elle a été nommée «Meilleure chanteuse de l’année», «Découverte de l’année», «Meilleur album». Son dernier album a été classé disque d’or en mai 2004.
A la croisée de la musique traditionnelle de Tchéquie et de la rumeur urbaine, Radůza vous livre à vif un mélange inattendu de musique et de textes percutant. Radůza appartient à cette jeune génération de l’alternative tchèque qui s’ouvre, avec succès, sur l’étranger.
Comme chanteuse, compositrice et musicienne, Radůza commence sa carrière en jouant dans la rue. Elle fut découverte en 1993 par la chanteuse tchèque Zuzana Navarova. En mai de la même année, elle joue en première partie de Suzanne Véga à Lucerne. Pendant deux ans Radůza va participer au groupe Nerez.
En 1996 elle joue avec différents chanteurs de la scène tchèque comme Michal Pavlicek ou les groupe Marsyas et Abraxas. Elle compose aussi des musiques de film. En 1999, elle s’offre la première partie de Mike Oldfield. En 2001, Radůza finit ses études au conservatoire de Prague. La même année elle signe son premier album «les anges du paradis» chez «Indies records».
Elle compose aussi la musique de plusieurs pièce de théâtre. Elle participe en tant qu’invitée au CD du groupe Cymbelin. En janvier 2003, son concert est retransmit à la télévision tchèque de Brno.Pour le 25ème anniversaire du band Symphonic Jablkon, elle chante au Théâtre Archa de Prague. En 2003, elle enregistre son deuxième album «Stand by me» qui devient disque d’or. En août 2004, elle participe au festival Jazz à Mulhouse. En février 2005, juste après sa tournée en France, elle repart en Tchéquie enregistrer son prochain album.

Site en anglais : www.raduza.cz

Année Dvořák

lundi 4 octobre 2004, par Gilles

Pour commémorer le centenaire de la mort de DVORAK, Écully Musical propose :

Une exposition :
Les grandes heures de la Musique Tchèque du 4 au 16 octobre, à la Maison de la Rencontre, avec une visite commentée par Patrick Favre-Tissot-Bonvoisin, le 4 octobre à 19h00 (entrée libre).

Des concerts :
Jeudi 14 octobre à 20h30, jeudi 27 janvier, jeudi 12 mai, à la Maison de la Rencontre, 
Jeudi 16 décembre, concert de Noël de l’ École de Musique : Autour de DVORAK à 18h30 (entrée libre) et jeudi 10 mars à 20h30, à la Chapelle de Valpré.

9 conférences :
Les géants de la musique tchèque : SMETANA, DVORAK, JANACEK, avec illustrations sonores et visuelles, d’octobre 2004 à mai 2005 par Guy Erismann et Patrick Favre-Tissot-Bonvoisin.

Guy Erismann proposera une approche des 3 opéras donnés en mai 2005 à Lyon : JENUFA, KATIA KABANOVA et l’AFFAIRE MAKROPOULOS, en liaison avec le Mozarteum de France (O4 78 52 08 23).
Guy Erismann est Président du Mouvement Janacek. Il est aussi le biographe renommé des compositeurs tchèques.

Renseignements au 04 78 33 64 33 à la Maison de la Rencontre.

Rencontres musicales en Loire

dimanche 2 mai 2004, par Gilles

Programme des Rencontres Musicales en Loire autour de Dvořák du 28 avril au 2 mai 2004 

Mercredi 28 avril - 20h30 
Église Saint-pierre MONTBRISON 
Concert associé de la Maîtrise de la Loire 
Trio pour cordes & duos moraves - Dvořák 
L’ouverture des sources - Martinů 

Jeudi 29 avril - 20h30
Temple SAINT-ETIENNE 
Czech Chamber Orchestra 
Concert d’ouverture 
Dvořák - Janáček - Martinů 

Vendredi 30 avril - 20h30
Église Saint-PIERRE SAINT-CHAMOND 
Groupe vocal Universitaire et Chœur de la Vallée du Rhône
Te Deum opus 103 Agachor 
Messe en ré opus 86 

Samedi 1er mai - 20h30
Église Saint-Timothée SAINT-GALMIER 
Symphonia et Orchestre Symphonique de Lyon-Villeubanne 
Duos moraves - Chants bibliques 
Symphonie n°9 du nouveau monde opus 95 

Concert de clôture : Dimanche 2 mai - 18h 
ESPLANADE - Théâtre Massenet SAINT-ETIENNE 
Chœur de Paseky (République tchèque) 
Chœur éphémère des Rencontres Musicales
Czech Chamber Orchestra (Prague) 
Direction Musicale : Philippe PÉATIER
STABAT MATER opus 58 

Conférence "Logement social et ville moderne"

jeudi 11 mars 2004, par Gilles

CONFÉRENCE du lundi 29 mars 2004 :
L’exemple de Prague dans la Tchécoslovaquie de l’entre-deux-guerres. Auditorium Henri Focillon, Musée des Beaux-arts de Lyon 20, Place des Terreaux à Lyon 

Longtemps restée dans l’ombre de Vienne, capitale de l’empire austro-hongrois, Prague devient la capitale de la Tchécoslovaquie en 1918. Au début des années 1920, la République nouvellement créée s’engage dans la construction de logements sociaux et très vite cette politique permet aux architectes de l’Avant-garde d’expérimenter de nouveaux types de logements collectifs. 

Leurs propositions, primées lors des concours, poursuivent l’ambition de réorganiser la ville contemporaine. Alors que dans l’entre-deux-guerres, l’architecture du logement social se confond de fait avec la recherche d’une nouvelle identité, depuis 1989, dans le nouveau contexte politique, rien ne semble plus difficile que de concilier la production massive de logements et la singularité de l’image de la capitale. Quelle mémoire référentielle la modernité. 

Cette conférence s’inscrit dans un cycle de réflexions et d’échanges sur la question de l’habitat social présentée par le Conseil d’Architecture, d’Urbanisme et de l’Environnement du Rhône en partenariat avec la Ville de Lyon et le Musée des Beaux-arts de Lyon.

Automne culturel à Prague et en République Tchèque

Prague 
Théâtre national : 
Octobre :la Fiancée Vendue, Libuše, Jenufa 
Novembre : Rusalka, Eugène Onéguine 
Hôtel de la Vieille Ville : réouverture de l’horloge astronomique le 29 novembre après réparations. 
Brno 
Dům panů z Kunštátu (Maison des seigneurs de Kunštat) , exposition : Leoš Janáček et Brno. 
Musée de Leoš Janáček situé dans la maison natale du compositeur est réouvert : Smetanova 14 
Kralice nad Oslavou (Moravie de l’Ouest) 
Musée de la Bible de Kralice 
Kroméříž (Moravie de l’Est) 
Concert des chorales Cantus, et Rastislav avec l’orchestre de Blansko : au programme « Te Deum laudamus » d’Antonín Rejcha, compositeur tchèque (né à Prague en 1770 et mort à Paris en 1836 ) – renseignements sur le site www.cantus.wz.cz 
Slavkov (Moravie de l’Est)
commémoration de la bataille d’Austerlitz (1805-2005) en décembre. 
Kremnica 
La petite ville moyenâgeuse de Kremnica se trouve dans le territoire de la Slovaquie centrale. La richesse exceptionnelle de ses filons chargés d’or expliquait l’intérêt que lui ont voué pendant des siècles durant les rois et souverains. L’exploitation du métal précieux commença au X ième siècle et s’intensifia à partir de 1328 lorsque Charles Robert d’Anjou accorda à la bourgade le statut de ville royale libre autorisant l’extraction du minerai et la frappe de monnaie. Les pièces les plus connues sont les ducats d’or de Kremnica . En s’enrichissant, la ville se dota de remparts et d’un château. A partir du XVI ième siècle, l’activité déclina à cause de menaces d’invasion turque et des difficultés croissantes d’exploitation. La plupart des bâtiments construits à cette époque sont cependant bien conservés et la ville a gardé son cachet médiéval. On peut la visiter à l’occasion des concerts internationaux d’orgue qui se déroulent en été dans l’église Sainte Catherine. Eva Louf (Kremnica – Lyon)

page 2 de 2 -